GO EXPORTGEN

Le groupe opérationnel « création d’une structure de commercialisation et d’exportation de matériel génétique » intégré par FEAGAS en tant que membre exécutant, ainsi que les membres associés ASEAVA (Association de l’Asturiana de los Valles), ACRUGA (Association de Rubia Gallega) et ANCCE (Association du Cheval Espagnol de Pure Race) sont les membres du projet qui sera développé jusqu’en juillet 2021. L’objectif du Groupe Opérationnel (G.O.) est de faire connaître ces 3 races en dehors de l’Espagne, en développant une stratégie de diffusion dans les foires internationales et en marquant les pays cibles, dans lesquels obtenir des contacts de clients potentiels, de personnes intéressées ou de groupes d’acheteurs, d’éleveurs, de vétérinaires, d’inséminateurs qui sont prêts à essayer des races qui améliorent leurs races autochtones.

Tous les membres possèdent les connaissances et les compétences nécessaires pour interagir et partager leurs expériences dans l’objectif commun de créer la plateforme d’exportation nécessaire à l’internationalisation des races espagnoles. Ces membres ont été choisis sur la base de leur grand potentiel d’exportation et de leur expérience, mais les résultats du projet et la structure de commercialisation qui est développée peuvent être applicables et utiles au reste des Associations, races et espèces d’élevage au niveau national, à travers les moyens de diffusion internes de la Fédération, facilitant les progrès dans les réunions de travail. Web : https://www.exportgen.com/

OBJECTIFS

Création d’un canal commun de commercialisation et de promotion du matériel génétique des races pures espagnoles. La formation du groupe opérationnel et la collaboration entre tous est essentielle, puisque les problèmes d’exportation sont parfois difficiles à surmonter, donc l’union des associations et des entreprises ayant plus d’expérience dans l’exportation est la manière la plus appropriée de développer ce projet et d’unir leurs connaissances et leurs forces pour atteindre cet objectif commun. En raison de la faible infrastructure du réseau associatif de l’élevage espagnol par rapport aux autres pays qui constituent notre concurrence internationale, cette union est indispensable pour structurer une exportation de matériel génétique. Ainsi, pouvoir obtenir les coûts dérivés de la promotion, de la prospection de nouveaux marchés, des conseils et du transport qui soient compensés. Cette synergie permettra d’obtenir des avantages mutuels entre les différentes races, puisque la diversité des besoins dans les pays cibles les fera se complémenter.

Dans ce but, un groupe puissant a été formé, dans lequel chaque membre apporte son expérience, sa capacité technique et stratégique complémentaire à celle des autres membres pour atteindre les objectifs fixés.

FEAGAS – FÉDÉRATION ROYALE ESPAGNOLE DES ASSOCIATIONS DE BÉTAIL SÉLECT

FEAGAS se présente comme le leader du consortium en intégrant 118 races et en étant le représentant du secteur de l’élevage (bovins, ovins, caprins, porcins, chevaux et autres espèces) au niveau national, ainsi que pour sa grande expérience dans la coordination, la gestion et la participation à des projets de recherche, ce qui la rend qualifiée pour gérer ce groupe. Son implication dans le secteur et la pertinence de l’entité dans le secteur sont démontrées par la représentation qu’il détient auprès de la Direction Générale des Ressources Agricoles et de l’Élevage du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, et pour être la responsable de l’organisation des concours nationaux et internationaux de bétail de race pure, et pour faire partie de différentes organisations : représentant du secteur de l’élevage de bovins de race en Espagne au sein du groupe « Sélection et Reproduction Animale » du COPACOGECA, dans le cadre des Organisations Agricoles de l’Union Européenne, Présidence et Secrétariat Général de l’Union Européenne des Associations de Bétail Sélect (UNEGAS),

 qui intègre les Organisations d’Eleveurs de Bétail de Race Pure de France, Portugal et Espagne et promoteur et membre fondateur de l’INVAC, Organisation Interprofessionnelle de la Viande Bovine Autochtone de Qualité. Au niveau international, il occupe actuellement le Secrétariat Général Permanent de la Fédération Ibéro-Américaine des Races Créoles et Autochtones, un forum de rencontre pour le secteur professionnel et de l’élevage en Ibéro-Amérique.

ASTURGEN

ASTURGEN (société de commercialisation d’ASEAVA) apporte son expérience et ses connaissances dans la commercialisation de sperme et d’embryons et dans les agents d’exportation qu’elle utilise actuellement : outils pour lancer son produit, personnel formé pour l’ouverture de nouveaux marchés, procédures d’internationalisation, logistique… ainsi que sa participation à des projets de recherche et de promotion de ses produits en Espagne et à l’étranger. En outre, directement grâce à ASTURGEN, elle associe 4147 partenaires et plus de 63.000 éleveurs répartis dans toutes les Communautés Autonomes.

Dans le projet, ASTURGEN apportera son expérience dans l’exportation de viande de la race avec le Logo du Ministère 100% autochtone vers la Hollande, la Belgique, l’Allemagne et le Portugal. Elle apportera également son expérience de participation à des foires internationales pour la vente de matériel génétique et les voyages de connaissances qu’elle a effectués les années précédentes pour connaître les systèmes de production en Allemagne, au Danemark, en France, au Portugal et en Italie, avec la collaboration du MAPA et du Programme-Cadre des Organisations Interprofessionnelles. Bien qu’elle ait actuellement une expérience en matière d’exportation puisqu’elle distribue du matériel génétique en Pologne, au Canada, au Mexique, au Portugal et en Uruguay de manière constante en raison de la demande croissante de la race pour ses aptitudes, cette exportation est limitée par les exigences technologiques existantes que ce projet et ce groupe opérationnel veulent aborder.

L’ACRUGA contribue par son expérience à l’expansion de la race au niveau international, principalement en Europe et en Amérique du Sud, et à l’exportation de doses séminales vers des pays tiers. Cette association intègre 1.801 membres, bénéficiaires directs du projet relatif à cette race. Sa contribution au projet et au reste des membres est basée sur sa longue expérience en matière d’exportation de matériel génétique, issue de sa participation à des programmes de commerce extérieur en collaboration avec les Chambres de Commerce de Galice vers des pays comme le Mexique, la Lituanie ou la Pologne, ou directement par des voyages de diffusion vers des pays comme le Brésil, l’Argentine, le Venezuela et récemment l’Indonésie. ACRUGA a ouvert des marchés et des réseaux de commercialisation pour le sperme de Rubia Gallega dans les pays suivants : Brésil, Uruguay, Indonésie, Mexique, Turquie, Australie, Nicaragua, Panama, États-Unis, Venezuela, Italie, Pologne et Portugal. L’année dernière, plus de 200 000 doses de sperme ont été exportées.

Malgré sa trajectoire, il existe encore de nombreux réseaux d’exportation avec un grand potentiel à développer, mais dans lesquels se posent des problèmes technologiques et techniques qui devraient être soutenus par le développement de ce projet : entre autres le Chili, l’Angola ou le Maroc pour le matériel génétique et la Turquie avec une forte demande d’animaux vivants (génisses pour la reproduction et mâles pour l’abattage).

ACRUGA

AECRANI

En 1970, le MAPA a créé le Livre Généalogique de la race bovine Avileña, mais dix ans plus tard, en 1980, la Direction Générale de la Production Agricole a décidé de modifier la dénomination et d’actualiser sa réglementation spécifique, en créant le Livre Généalogique et Vérification des Performances de la Race Avileña-Negra Ibérica, autrefois Avileña.

A l’époque, il a été produit comme une réponse pour essayer d’encadrer dans des unités génétiques plus grandes les différents groupes de bétail qui correspondaient à un tronc ethnique commun. La race Avileña apparaît dans le catalogue de la MAPA en 1979 comme une race autochtone de promotion. Elle continue dans la même catégorie dans le Catalogue Officiel actuel, bien que sous le nom officiel de la race, celui d’Avileña-Negra Ibérica.

L’association participe aux activités suivantes :

– Programme d’amélioration génétique

– Mise en place de structures et de services

– Promotion de la race

– Participation à des organisations

– Collaboration avec les administrations publiques

AECERIBER est une association sans but lucratif, composée d’environ plus de 1500 associés et 5500 éleveurs de la race porcine ibérique. Constituée à Zafra (Badajoz) en 1985, de caractère national, son objectif principal est la défense du porc ibérique. Elle est liée au Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation en raison de sa reconnaissance en tant qu’Association de Race Pure par le D.R. 723/90 du 8 juin. En tant que tel, il développe le Livre Généalogique de la Race qui garantit la conservation des reproducteurs dans les exploitations dédiées à l’élevage en pureté et à la sélection de la race. Cette sélection génétique, basée sur un Schéma de Valorisation officiellement approuvé, (Résolution du 17 décembre 1992, Résolution du 30 décembre 1998 et Résolution du 10 août 2011) vise à améliorer les qualités productives et maternelles de la population espagnole de porcs ibériques, et par conséquent, la rentabilité des exploitations de ce secteur. La preuve en est l’évolution favorable des effectifs de la race, ce qui a été démontré lors des successives expositions, concours et ventes aux enchères d’animaux reproducteurs. En tant que race singulière, le porc ibérique est en train d’émerger comme un groupe de production agricole clairement différencié, avec un système de gestion exclusif de notre race, responsable de la conservation de l’écosystème naturel de la Dehesa. Pour cette raison, AECERIBER, défend son caractère particulier, en demandant une réglementation spécifique qui le protège, une persécution des fraudes et l’établissement d’aides aux producteurs qui au fil des ans conservent cet ancien système de production.

AECERIBER

ANCCE

L’ANCCE démontre son rôle de leader dans le secteur en intégrant près de 250 000 animaux appartenant à plus de 35 000 éleveurs dans plus de 65 pays et 41 associations déléguées dans des pays comme les États-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Australie, la France, l’Italie, le Mexique, le Nicaragua, le Guatemala, la Hollande, la République tchèque, la Suède. Elle apportera son expérience et ses connaissances en matière d’exportation de la race dans le monde entier : ses plans de promotion et d’exportation (20 à 30 voyages à l’étranger par an), l’organisation du Salon International du Cheval (SICAB), qui compte déjà 26 éditions, et l’élaboration de plans de promotion annuels avec l’Institut Espagnol du Commerce Extérieur (ICEX) et EXTENDA. Son implication au niveau international est démontrée par le fait qu’elle est la représentante du cheval de Pure Race Espagnole à la COPA-COGECA (association d’éleveurs de l’UE) et à la WBFSH (World Breeders’ Federation of Sport Horses). Grâce au travail réalisé depuis 15 ans par le Programme d’Amélioration du PRE, en 2018, 146 833 évaluations génétiques d’aptitude morphologique et 13 509 de Dressage Classique ont été publiées sur le site internet de LG. En outre, les listes des 100 meilleurs animaux (mâles et femelles) pour leur index génétique pour le Dressage Classique et leur aptitude morphologique ont été récemment publiées. Ces données justifient toutes les connaissances, l’expérience et la capacité que l’ANCCE peut apporter au projet, mais aussi la nécessité pour l’organisation de disposer de cette plateforme de gestion qui lui permettrait d’accroître sa présence internationale et de promouvoir la race dans des pays qui, en raison de certains obstacles techniques ou technologiques, sont très limités, comme la Chine.

L’Association des Éleveurs et des Propriétaires de Chevaux de Race Menorquina a été constituée en août 1988 en tant qu’association régionale dans le but de conserver, d’améliorer et de promouvoir le cheval de race Menorquina. En 2006, son champ de reconnaissance a été étendu au niveau national par le biais de la Résolution du Directeur Général de l’Élevage.

L’association des Eleveurs a développé une série d’actions visant principalement à promouvoir et à diffuser le cheval de Pure Race Menorquina au niveau régional, national et international. Mais elle a également assumé un rôle très important ces dernières années en ce qui concerne la gestion de son programme spécifique de Conservation et de Sélection, depuis 2007, et la gestion officielle du Livre Généalogique de la race, depuis le début de 2008.

En outre, des activités sont organisées et réalisées tout au long de l’année : concours, cours de formation, publication de catalogues d’élevage, promotion dans des revues nationales, participation à des foires et autres événements, publication de brochures promotionnelles, collaboration à l’organisation d’études techniques relatives à la Race, etc.

APCRME

UEG

Également appelée UEGHá, c’est l’Association des éleveurs de chevaux Hispano-Arabes de pure race, créée en l’an 2000. Cette association professionnelle d’entrepreneurs aura pour objectif la représentation et la défense des intérêts économiques et professionnels référés aux intérêts communs et individuels de ses membres, en tant qu’éleveurs de chevaux de la race Hispano-Arabe.

Les objectifs de l’UEGHA sont, entre autres, les suivants :

  1. a) Réunir tous les éleveurs de chevaux Hispano-Arabes, en insufflant des sentiments associatifs de toutes sortes, visant le bien commun.
  2. b) Représenter et défendre les intérêts de ses membres en tant qu’éleveurs.
  3. c) Veiller à la pureté et à la sélection de la race Hispano-Arabe, à sa conservation et à son amélioration.
  4. d) Promouvoir la commercialisation des chevaux de race Hispano-Arabe, en favorisant l’ouverture des marchés.
  5. e) La Gestion du Livre Généalogique de la Race Hispano-Arabe, par affectation du Ministère de l’Agriculture.
  6. f) Promouvoir la formation de toutes les activités autour de la filière équine.
  7. g) Promouvoir et développer les relations de l’association avec les centres équestres et avec toute autre institution qui favorise directement ou indirectement la diffusion de la race Hispano-Arabe.
  8. h) Organiser des Concours et des épreuves pour la diffusion de la race Hispano-Arabe.

L’Association s’occupe de la conservation et de la promotion de la Race Mérinos, avec des activités constantes et avec une responsabilité auto-imposée qui les pousse à prendre leur travail si au sérieux.  Ils sont conscients de l’importance de ce qui doit être fait, et pour cette raison, ils affrontent cette activité sur trois fronts bien différenciés :

Amélioration et conservation de la Race Mérinos.

Diffusion des réalisations et des résultats.

Représentation des membres.

ACME

ASSAF.E

ASSAF.E est l’Association Nationale des Eleveurs de Bétail Ovin Assaf. Créée en avril 2002, elle gère le Programme d’Amélioration Génétique de la race, réalisant une amélioration constante des troupeaux appartenant à l’association.

Après la reconnaissance officielle de l’Assaf en 2003 en tant que race de pays tiers adaptée en Espagne, le Règlement du Livre Généalogique de la race Assaf a été approuvé en 2005. La même année, elle reconnaît officiellement ASSAF.E comme entité collaboratrice pour la tenue de la même.

Ses objectifs sont les suivants :

– Veiller à la pureté de la race, en étant responsable du livre généalogique.

– Gérer le programme de Sélection et d’Amélioration Génétique, qui se traduit par un processus de progrès continu dans les troupeaux appartenant à l’association.

– Promouvoir la diffusion et l’expansion de la race sur le territoire national et international. À cette fin, elle est présente aux événements les plus importants du secteur de l’élevage.

L’Association est une organisation sans but lucratif, composée d’agriculteurs et d’éleveurs de chèvres Payoya.

Le travail réalisé par l’Association pour la conservation et l’amélioration de la race est détaillé dans le Programme d’Élevage de la Race Caprine Payoya, qui est la réglementation officielle où figurent les caractéristiques de la race, les objectifs poursuivis par les exploitations collaboratrices et détaille les bases techniques du travail réalisé par l’association, selon les normes européennes et nationales qui réglementent le travail des organisations dans les programmes d’élevage de races pures.

Non moins importants sont les travaux de promotion de la chèvre Payoya et de ses produits, conscients que la survie de la race dépend de sa connaissance et de son appréciation par la population qui consomme ses produits.

ACAPA

ACRIFLOR

ACRIFLOR, l’Association Nationale des Eleveurs de Chèvres de Race Florida a été fondée en 1996 à Villaverde del Río à l’initiative de M. Manuel Sánchez Rodríguez avec Clemente Mata Moreno comme représentant du troupeau de l’Université de Córdoba et un groupe d’agriculteurs de la région.

Grâce à des années de travail et d’efforts au début des années 80, des personnes comme D. Manuel Rodriguez Diaz, agriculteur et maire de la ville de Villaverde del Rio, qui, avec le soutien de D. Felipe Garcia Chaparro, Député Provincial de l’Agriculture à l’époque, et du vétérinaire D. Jose Antonio Sanchez Romero, ont commencé le voyage pour récupérer une population de chèvres qui était en train de disparaître. Par leur travail de description, d’homogénéisation et de sélection, ils ont posé les bases de ce qui constitue aujourd’hui la race Florida.

En 1985, ils travaillaient avec un troupeau expérimental de 500  reproductrices et avec des techniques totalement innovantes dans l’espèce, telles que les généalogies, le contrôle du lait, l’évaluation et la qualification morphologique, et les tests de descendance des mâles par accouplement contrôlé par lots. Ce magnifique et précieux travail est poursuivi par M. José Antonio Sánchez Romero et sa famille, en raison de l’abandon du projet par la Députation de Séville.

L’Association Espagnole des Eleveurs de la Chèvre Malagueña gère le Livre Généalogique de la Race depuis 1987 et le Schéma de Sélection et d’Amélioration Génétique de la Race depuis 1999, date à laquelle il a été approuvé par le Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement. À cette fin, la qualité et la quantité de lait produite par chacune des chèvres, qui sont identifiées individuellement par une puce électronique, sont contrôlées sur une base mensuelle.

L’objectif principal de cette association est l’amélioration génétique et la promotion de notre race, dans le but d’augmenter la rentabilité des exploitations et donc le niveau de vie des agriculteurs et de leurs familles. Ces dernières années, ce travail a été réalisé dans le domaine de l’amélioration génétique, de l’amélioration de la manipulation des animaux et des installations et, en bref, de la professionnalisation des éleveurs et du secteur.

En plus des services offerts par l’Association, dont l’objectif est l’amélioration génétique de la race, une autre série d’activités est réalisée afin de diffuser la race et de développer l’élevage caprin.

CABRAMA

CAPRIGRAN

Association nationale des éleveurs de la Chèvre Murciano-Granadina. Créée en 1979, elle a une dimension nationale et est légalement reconnue pour la gestion du Livre Généalogique de la race Murciano-Granadina, selon la résolution de la Direction Générale des Productions et Marchés du Bétail du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation du 29 décembre 1992. Elle est chargée de la gestion du Livre Généalogique de la Race et du Programme de Conservation et d’Amélioration Génétique.

Indiquez-nous vos caractéristiques et vos besoins afin que nous puissions vous proposer la solution la mieux adaptée à votre contexte. Contactez-nous si vous avez des éclaircissements ou des suggestions concernant les produits ou services dont vous avez besoin.

Une aide de 543 404,60 euros, cofinancée par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) (80%) et MAPAMA (20%), a été accordée pour la création du groupe opérationnel Création d’une structure de commercialisation et d’exportation de matériel génétique.

Indiquez-nous vos caractéristiques et vos besoins afin que nous puissions vous proposer la solution la mieux adaptée à votre contexte. Contactez-nous si vous avez des éclaircissements ou des suggestions concernant les produits ou services dont vous avez besoin.

Une aide de 543 404,60 euros, cofinancée par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) (80%) et MAPAMA (20%), a été accordée pour la création du groupe opérationnel Création d’une structure de commercialisation et d’exportation de matériel génétique.